Est-il nécessaire de connaître l’ex de son copain ?

Ecrit par Rodney Lajoie

11 April 2022

J’ai reçu récemment cette demande d’une jeune femme :

« Je suis actuellement en couple depuis bientôt 1 an et mon copain a toujours un contact avec son ex (ils ont des amis en commun). Ils se sont quittés en bon terme mais ne se parlent pas pour autant énormément. On a prévu de passer une semaine cet été dans une maison avec des amis dont son ex. On en a un peu parlé tous les deux pour savoir comment on se sentait par rapport à cette situation, mais je me pose tout de même cette question : est ce qu’il serait mieux que j’en apprenne plus sur elle avant ? Je me demande si je me pose cette question par curiosité mal placée ou si c’est nécessaire pour éviter de me sentir mal à l’aise cette semaine là ? A la base je ne voulais rien savoir d’elle pour éviter de me poser trop de questions, mais j’avais oublié qu’il était possible que je la rencontre… Sachant que je suis une hypersensible émotionnelle, j’aimerai pouvoir gérer mes émotions cette semaine là et que tout se passe bien pour tout le monde. Pour le moment je ne suis pas inquiète mais ça ne veut pas dire que ça sera le cas une fois sur place … Du coup est ce qu’il est préférable qu’il me parle plus d’elle ? »

C’est en effet une question délicate : comment ça se passera entre mon copain et son ex ? Entre elle et moi ? Est-ce qu’il ne sera pas tenté de la retrouver ? Est-ce qu’elle ne sera pas jalouse de moi ? Etc. Et la crainte bien sur que ces éventuelles difficultés ne viennent pourrir les relations avec les autres.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment ne pas être un "homme" ?

Je vous livre ma réponse :

« Bonjour. Tout d’abord je vous remercie pour la confiance que vous me faites en me posant cette question qui vous touche. Je ne connais pas l’histoire de votre couple, ni votre histoire personnelle, mais je vais tenter de répondre de mon mieux.

Vous vivez une situation délicate. On est en droit dans ce type de situation de se poser beaucoup de questions, aussi bien sur ses propres réaction que sur la relation entre son copain son ex : par exemple, est-ce que c’est bien terminé entre eux ? Est-ce qu’il ne risque pas de craquer ? Est-ce qu’elle ne va pas essayer de… etc. Ou bien est-ce qu’elle ne va pas me faire une vie infernale ? Je ne sais pas. Bien sur ces questions ne peuvent que créer de l’inquiétude. Je crois que selon la situation de votre couple, la bonne attitude à tenir peut-être différente : est-ce que votre couple est solide ? Est-ce que tout se passe bien entre vous ? Est-ce qu’il y a des doutes ? Des inquiétudes ? Est-ce que vous vous sentez en complète sécurité dans votre couple ? Je crois que plus vous vous sentirez en sécurité dans votre couple, plus ce sera facile. Vous parlez d’hyper sensibilité émotionnelle. Je comprends que vous êtes facilement émue, peut-être fragilisée par les émotions, voire bouleversée par des choses qui n’auraient pas autant d’effet sur d’autres personnes. C’est sans doute un sujet qui risque de vous mettre en difficulté. Aussi permettez-moi de vous faire quelques suggestion :

  • essayez de renforcer, autant que possible, votre sentiment de sécurité intérieur ;
  • ne cherchez pas à poser trop de questions ;
  • sentez-vous libre de la rencontrer ou non.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Créer l'espace rituel de la femme sauvage

Beaucoup des inquiétudes que l’on a et des questions que l’on se pose viennent de ce que nous ne nous sentons pas en sécurité, c’est à dire que l’on a peur de ne pas savoir s’y prendre, d’être jugé, rejeté, moqué, et au final, peut-être, de se retrouver maltraité et ou abandonné. Le sentiment de sécurité nous permet de nous d’avoir suffisamment confiance et de sentir profondément, en nous-mêmes, que quoiqu’il arrive on s’en sortira, qu’on ne sera pas abandonné, qu’on saura se défendre en cas de besoin, et que la vie continuera, dans des conditions satisfaisantes. C’est ce sentiment qui nous permet d’affronter (à peu près) sereinement les situations délicates. Je ne peux donc que vous encourager à développer ce sentiment.

Par ailleurs, vous avez je crois déjà constaté que plus on se pose de questions, plus il en vient, et plus l’inquiétude monte. Et plus l’inquiétude monte, plus on se pose de questions, ce qui nous fait entrer dans un cycle des questions et de réponses insuffisantes qui ne fait qu’augmenter l’inquiétude. Je vous suggère donc de ne pas chercher à poser trop de questions. Vous verrez bien comment elle est, après tout, et peut-être (?) est-ce une personne tout à fait sympathique ? Et si elle est antipathique – je doute que votre copain vous la présente sous ce jour – est-ce que le savoir à l’avance peut vous aider ?

Enfin, je crois que, dans la mesure du possible, il est très important que vous vous sentiez libre de la rencontrer ou pas. Après tout, il n’y a rien d’obligatoire à connaître une ex, ni à la côtoyer. Et si ce doit être le cas, il vaut mieux se sentir prêt à le faire. Et donc je vous suggère de vous poser cette question : est-ce que je suis prête à passer une semaine en sa présence ? Si oui, alors tout ira bien, normalement, si non, peut-être est-il préférable que vous preniez le temps de vous préparer, quelle que soit votre manière de le faire ? Et le moment venu, vous saurez.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Mes 3 livres manquant - Appels à l'éveil #26/31

J’espère que cette longue réponse vous aura éclairée suffisamment. Je ne peux hélas, dans le cadre de cet échange, que rester sur des généralités. Mais je suis bien sur à votre disposition pour aller plus loin avec vous si vous le désirez. »

Assez parlé de moi ! Dis moi ce que tu en pense dans les commentaires !

Vous allez aussi aimez…

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published.